La déficience auditive peut avoir des incidences sur l'ensemble du spectre sonore ou uniquement sur une partie de celui-ci. Le terme «sourd» est utilisé afin de décrire les personnes ayant une déficience auditive profonde, les empêchant de tirer avantage de l'amplification, alors que la personne malentendante s'applique aux personnes aux prises avec une déficience auditive modérée ou sévère, mais qui peuvent tirer avantage de l'amplification.


Plusieurs établissements de la Fondation sont spécialisés dans ce domaine et accueille enfants et adolescents ayant des problème de surdité, de dysphasie ou de développement sensoriel : le Centre Spécialisé pour Déficients Auditifs (CSDA), le Centre d'audiophonologie, le Centre d’Action Médico-Sociale Précoce Spécialisé (CAMSPS).